Entre le tiers lieu et l’espace de vie sociale.

Ce lieu, c’est ce que nous en ferons.

L’association à pour but de concrétiser la transition économique, sociale et solidaire sur le territoire de Locoal-mendon et ses alentours proches (en lien avec d’autres lieux).
Cela en sensibilisant les citoyens aux alternatives locales à la consommation, au travail collaboratif et participatif, ainsi qu’à l’innovation économique, sociale et solidaire.
Et aussi en expérimentant de nouvelles façons de produire, d’échanger, de travailler, d’habiter, de nous nourrir , de nous déplacer, d’éduquer nos enfants, d’agir et d’être citoyens.

Enfin, en transmettant et en encourageant les initiatives et les expériences novatrices.


Le projet tel qu’il est né s’oriente vers les sujets
« écologie » – c’est la réalité du monde
« respect » – de la nature, de la liberté de penser de s’exprimer, d’être.
« neutralité » et « laïcité » – ce n’est pas le lieu de promotion politique ou religieuse

Comment ça fonctionne ?

Ça marche sur le principe d’une coopérative. Chaque adhérent.e. participe avec sa voix aux choix à réaliser pour organiser le lieu et ses animations
Pour cela de nombreux outils collaboratifs sont mis en place, c’est aussi cela l’innovation citoyenne…

et des principes énoncés tels que :

  • Un membre = une voix. Une gestion collective ayant trait à la mutualisation et la coopération
  • Un but non lucratif prépondérant assurant le pilotage du projet lieu
  • Une dimension pluridisciplinaire permise par la combinaison d’activités
  • Une ouverture réelle traduite par l’accessibilité du lieu et du projet à des publics divers

Chaque membre de l’association est libre de venir participer aux animations, il est libre d’en proposer, d’en animer, qu’elle soit ponctuelle ou récurrente.

Ce lieu c’est ce que nous en ferons.

J’ai envie de parler de ma passion pour les échecs, ou organiser une après-midi crêpes un dimanche d’hivers ? – Je propose, et on construit l’animation

Ici chacun peut proposer de mettre en place une activité pour mettre en avant de nouvelles façons de produire, d’échanger, de travailler, d’habiter, de nous nourrir, de nous déplacer, de se divertir, d’éduquer nos enfants…


Cela permet d’expérimenter, de transmettre et d’encourager les initiatives et les expériences novatrices.
On y trouve des ateliers aussi différents qu’un café linguistique, un répare-café, un atelier d’initiation au monde des logiciels libres, un ludo-café ou toute activité que vous voudrez organiser !

Et qui peut venir à La Pause ?

Pour peu que l’on en respecte les valeurs, tout le monde peut adhérer à La Pause et en devenir acteur !

comment devenir membre ? clic-ici


Follow by Email